Fournisseur de Vêtements

Comment sont fabriqués les tissus imperméables et respirants ?

Les tissus résistants à l'eau et perméables à l'air sont élaborés pour offrir une protection accrue contre la pluie, le vent et la perte de chaleur. Ils servent à la fabrication de vêtements employés lors des situations de météo extrêmes, notamment certains manteaux, blousons ou pantalons. À travers cet article, découvrons comment ces habits sont fabriqués et pourquoi cela répond à un véritable défi technologique.

En quoi consiste un tissu imperméable et respirant ?

Comme son nom l’indique, l’objectif d’un tissu imperméable et respirant est d’empêcher l’eau de pénétrer tout en laissant la vapeur d’eau s’échapper. Pour cela, le tissu en question doit être traité ou fait d’une matière naturellement imperméable : caoutchouc, polyuréthane, chlorure de polyvinyle…

Vous recherchez un fournisseur de vêtements imperméables ?

Les différents types de tissus imperméables et respirants

Globalement, on compte trois types de matières / tissus aux propriétés imperméables et respirantes :

  1. Les tissus tissés très denses
  2. Les revêtements
  3. Les membranes microporeuses

1. Les tissus tissés très denses

Les tissus au tissage serré ou à la trame dense présentent un faible nombre de pores. Ils sont également enduits d’un traitement hydrofuge pour assurer leur bonne étanchéité, leur permettant ainsi d’empêcher les gouttelettes d’eau de pénétrer depuis l’extérieur.

Parmi cette catégorie de tissus imperméables et respirants, citons par exemple le célèbre Gore-Tex, probablement le matériau le plus connu, utilisé dans une large gamme de vêtements et d’équipements de plein air.

2. Les revêtements

Ce type de tissu étanche se compose de matériaux enduits de polymères, offrant une résistance augmentée et une structure robuste. L’efficacité de leur perméabilité repose sur l’utilisation de couches hydrophiles minces, permettant le passage de la vapeur d’eau.

Toutefois, plus ces couches hydrophiles sont épaisses, plus leur capacité à bloquer les liquides augmente. Prisés pour leurs applications dans divers équipements de plein air haut de gamme, ces revêtements se distinguent par leur polyvalence et leur efficacité.

3. Les membranes microporeuses

Ces membranes microporeuses se caractérisent par la présence de pores extrêmement petits, dont le diamètre varie de 0,1 à 10 micromètres, rendant ces pores plus étroits que les plus fines gouttelettes d’eau.

Il peut s’agir de subtiles strates de polymère comme le PTFE et les polyuréthanes. En général, afin de garantir une efficacité optimale, ces membranes sont assemblées avec un tissu de base standard.

Comment est mesurée l'étanchéité ?

Sur les vêtements, il est relativement difficile de déterminer le taux d’imperméabilité, car les matières et les tissus utilisés peuvent considérablement varier d’un fabricant à l’autre. Néanmoins, la méthode la plus courante et la plus populaire pour mesurer l’imperméabilité consiste à appliquer une pression hydrostatique.

Les chiffres peuvent ainsi varier entre 2000 mm et 20 000 mm sur l’étiquette de fabrication. Cela signifie, par exemple, qu’avec un manteau affichant une résistance à l’eau de 6000 mm, vous pourriez théoriquement rester sous une averse jusqu’à l’accumulation de 6000 mm de précipitations avant de ressentir l’humidité.

Indice d'étanchéité (en mm) Niveau de résistance Applications
0 à 5000
Résistance à l'humidité
Pluie légère et neige sèche
5000 à 10000
Résistance à la pluie
Pluie légère et neige moyenne
10000 à 15000
Résistance à la pluie et l'eau
Pluie modérée et neige moyenne
15000 à 20000
Résistance à la pluie et l'eau haute pression
Pluie intense et neige mouillée

Comment est mesurée la respirabilité ?

Souvent confondue avec la perméabilité à l’air, la respirabilité concerne la capacité d’un tissu à évacuer la vapeur d’eau, améliorant ainsi le confort en permettant à la transpiration de s’échapper. Pour mesurer la respirabilité, la méthode la plus courante consiste à quantifier l’humidité sur un mètre carré de tissu (en 24h).

Par exemple, une veste softshell trois couches avec une respirabilité de 5000 peut évacuer jusqu’à 5 000 g de vapeur d’humidité par mètre carré en 24 heures.

Indice de respirabilité (MVP) Niveau de respirabilité Applications
0 à 5000
Faible
Position statique ou presque
5000 à 10000
Modéré
Marche
10000 à 15000
Modéré / élevé
Randonnée pédestre
15000 à 20000
Fort
Sport et course à pied

Applications des tissus imperméables et respirants

Les domaines d’utilisations de ces tissus sont divers et variés :

  • Les vêtements et accessoires de sport : pantalons, manteaux, chapeaux, gants, chaussures, bottes…
  • Les habits d’extérieur ou d’hiver : pantalons de pluie, vêtements de ski, vestes imperméables…
  • Les parapluies.
  • Autres : draps, les protèges oreillers, certains coussins, les civières médicales…